Panier

Navigation

single malt

Le monde fascinant du whisky single malt

Les amateurs de whisky sont souvent confrontés à des termes tels que whisky single malt, blended ou pure malt. Pour les néophytes, ces termes peuvent prêter à confusion. Dans cet article, nous allons nous intéresser au whisky single malt et démystifier cette catégorie bien spécifique.

Comprendre la terminologie : qu’est-ce qu’un whisky single malt ?

Le mot “single” fait référence à un seul élément et le terme “malt” est lié au processus de maltage de l’orge. En résumé, un whisky single malt est un whisky produit exclusivement à partir d’orge maltée dans une seule distillerie. Voici quelques caractéristiques principales de ce type de whisky :

  • Il est élaboré à partir d’une seule variété d’orge maltée;
  • Il provient d’une seule distillerie;
  • Il peut être issu de différents fûts de cette distillerie.

Le maltage de l’orge

Le maltage est une étape clé dans la fabrication du whisky single malt. L’objectif de ce processus est de permettre la germination de l’orge pour libérer les sucres nécessaires à la fermentation. L’orge est tout d’abord trempée dans l’eau pendant plusieurs jours, puis étalée sur un sol ventilé pour favoriser la germination. Une fois la germination amorcée, l’orge est séchée dans un four, généralement chauffé à la tourbe, ce qui confère au whisky ses arômes caractéristiques.

Vous aimerez aussi :  Meilleurs Whiskies Irlandais : Déguster l’âme de l’Irlande

La production du whisky single malt

Étape 1 : le brassage

Après le maltage, l’orge est broyé pour obtenir une farine grossière appelée “grist”. Ce grist est ensuite mélangé avec de l’eau chaude dans un cuve de brassage. Le mélange ainsi obtenu se nomme “maische”. Les enzymes présentes dans l’eau vont alors transformer les amidons libérés par l’orge maltée en sucres fermentescibles. La texture devient alors liquide et prend le nom de moût.

Étape 2 : la fermentation

Le moût est transféré dans des cuves de fermentation appelées “washbacks”, où il est mélangé avec des levures spécifiques. La fermentation va permettre aux levures de transformer les sucres en alcool pendant environ 48 à 72 heures. Au terme de ce processus, on obtient un liquide appelé “wash”.

Étape 3 : la distillation

Le wash est placé dans des alambics à repasse (pot stills), où il est chauffé afin d’éliminer l’alcool. Cette opération doit être effectuée deux fois pour atteindre un taux d’alcool supérieur à 60%. Le résultat est un distillat encore jeune et vif, appelé “new make spirit”.

Étape 4 : le vieillissement

Le new make spirit est mis en fût pour vieillir et atteindre sa maturité, ce qui peut prendre de 4 à 30 ans. Les distilleries peuvent utiliser différents types de fûts, contribuant ainsi à créer une diversité d’arômes et de saveurs au sein des whiskies single malt.

Les régions productrices de whisky single malt

En Écosse, berceau du whisky, il existe plusieurs régions productrices de whiskies single malts aux caractéristiques propres :

  1. Les Lowlands : région située au sud de l’Écosse, produisant des whiskies doux et légers;
  2. Les Highlands : la plus vaste des régions écossaises, offrant une grande variété de whiskies;
  3. Speyside : cette région fertile et verdoyante est réputée pour ses whiskies riches et complexes aux notes fruitées;
  4. Islay : petite île située à l’ouest de l’Écosse, célèbre pour ses whiskies tourbés et iodés;
  5. Les îles : ces îles comprennent Orkney, Skye et Jura, où sont produits des whiskies marqués par des notes salines et de bruyère.
Vous aimerez aussi :  Découvrez les meilleurs whiskies du monde : notre sélection originale

Whisky single malt vs blended whiskies

Contrairement au whisky single malt, un blended whisky résulte de l’assemblage de plusieurs whiskies provenant de différentes distilleries. Il s’agit principalement d’un mariage entre des whiskies de grain et des whiskies de malt. Les avantages des blended whiskies sont leur goût plus harmonieux, un prix généralement plus abordable et une production en plus grande quantité.

Ceux qui préfèrent les whiskies single malts apprécient la particularité d’un whisky provenant d’une seule distillerie et le fait qu’il reflète les spécificités de son terroir. Chaque single malt possède donc une personnalité unique.

Le plaisir de la dégustation

Déguster un whisky single malt est un véritable voyage sensoriel. Voici quelques conseils pour apprécier pleinement cette expérience :

  • Servez-vous un verre adapté : privilégiez un verre à pied pour mieux humer les arômes;
  • Prenez votre temps : humez lentement le whisky pour percevoir toutes ses nuances;
  • Laissez le whisky s’aérer dans votre verre pendant quelques instants avant de le déguster;
  • Les puristes recommandent de ne pas ajouter de glaçons ou de soda afin de ne pas altérer les saveurs du whisky single malt. En revanche, il est tout à fait possible de rajouter une goutte d’eau pour libérer d’autres arômes.

En résumé, le whisky single malt se savoure et nécessite un certain investissement en termes de temps et d’argent. Toutefois, c’est bien souvent cette singularité qui séduit les amateurs et entretient la passion pour ce breuvage mythique.

Expédition gratuite dans le monde entier
Retour facile sous 15 jours
Garantie internationale
Paiement 100% sécurisé