Panier

Navigation

degustation whisky

Le plaisir de déguster du whisky : comment le boire ?

Ce n’est un secret pour personne que le whisky est une boisson apéritive très appréciée à travers le monde. Afin de bien savourer cette eau-de-vie, découvrir ses différents arômes et nuances, il est essentiel de connaître certaines techniques de dégustation. Découvrez comment boire du whisky comme un véritable connaisseur dans cet article.

Étape 1 : Choisir le bon verre

Le choix du verre est primordial pour bien apprécier un whisky et ses divers arômes. Il existe plusieurs types de verres à dégustation adaptés au whisky, notamment :

  • Le verre Glencairn : Verre en forme de tulipe avec un fond épais, ce qui permet une bonne prise en main et concentration des arômes vers le nez. C’est le modèle idéal pour la dégustation de whisky.
  • Le verre à whisky Tumbler : Ce type de verre a une forme cylindrique large et plate qui permet aux arômes de s’échapper rapidement. Il est recommandé pour les whiskies jeunes, moins complexes.
  • Le verre Copita : Conçu initialement pour la dégustation de Xérès, ce petit verre à pied possède également une forme en tulipe favorisant la concentration des arômes vers le nez. Il est particulièrement adapté aux whiskies matures et complexes.

Un bon verre vous aidera à mieux déguster et appréhender votre whisky, ainsi qu’à détecter les différentes notes qui le caractérisent.

Étape 2 : Verser et observer

Pour commencer la dégustation, versez une petite quantité de whisky dans votre verre (environ 2,5 cl). Penchez légèrement le verre et observez la couleur du liquide. Un whisky sera plus ou moins foncé en fonction de l’âge et du type de fût utilisé lors de son vieillissement. Par exemple :

  • Les whiskies vieillis en fûts de chêne américain auront généralement des teintes dorées et claires.
  • Les whiskies vieillis en fûts de chêne européen seront souvent plus sombres, avec des teintes allant du cuivre au brun-roux.
  • Les whiskies ayant séjourné dans des fûts ayant contenu du vin auront une couleur plus rougeâtre.

La couleur d’un whisky peut donc vous donner un premier aperçu de sa personnalité, de ses arômes et de sa maturité.

Étape 3 : Révéler les arômes

Le nez est une étape cruciale dans la dégustation du whisky, car il permet de ressentir toute la richesse de ses arômes. Une fois votre verre rempli, prenez le temps de bien humer chaque effluve pour essayer d’en reconnaître les éléments. Voici quelques conseils pour décrypter correctement les arômes :

Le premier nez

Sans agiter le verre, portez-le à votre nez et inspirez doucement. Cette première approche vous donnera une idée des premières notes qui composent le bouquet du whisky.

L’aération

Agitez légèrement le verre pour révéler d’autres arômes et laisser s’évaporer l’alcool. Cela permettra de mieux cerner les différents éléments présents dans le whisky et d’en apprécier toute la complexité.

Le second nez

Après quelques minutes d’aération, humez à nouveau votre whisky. Vous devriez pouvoir détecter davantage de nuances et peut-être des changements dans les arômes perçus auparavant.

Les whiskies peuvent dévoiler des arômes très variés tels que le bois, la vanille, les fruits, les épices, la fumée ou encore le chocolat. Il est important de prendre son temps lors de cette étape pour bien comprendre toutes les subtilités du whisky.

Étape 4 : La dégustation

Après avoir pris le temps d’observer et de sentir votre whisky, il est maintenant l’heure de passer à la dégustation et donc d’y goûter. Pour cela, suivez ces quelques recommandations :

  • Prenez une petite gorgée et gardez-la en bouche pendant un court instant avant de l’avaler. Faites la circuler sur l’ensemble de vos papilles gustatives pour bien en saisir tous les arômes et saveurs.
  • Après avoir avalé la première gorgée, respirez par le nez et remarquez comment les saveurs évoluent dans votre bouche avec l’exposition à l’air. Vous pouvez également effectuer ce que l’on appelle une “rétro-olfaction” : en expirant légèrement par le nez, vous ferez remonter les arômes de votre bouche vers vos narines et renforcerez ainsi votre perception gustative.
  • N’hésitez pas à déguster votre whisky en plusieurs gorgées pour mieux en appréhender toutes les facettes et percevoir différentes saveurs selon le moment où il se trouve en bouche. Il est conseillé d’attendre quelques secondes, voire une minute, entre chaque gorgée pour que votre palais puisse assimiler et analyser chaque nouvelle sensation.

La dégustation d’un whisky peut être un moment complexe et riche en découvertes. Prenez le temps d’en savourer chaque étape pour bien comprendre et apprécier cette boisson si particulière.

Ajouter ou non de l’eau ?

La question de l’ajout d’eau dans le whisky est souvent source de débats entre amateurs. Si certains préfèrent déguster leur whisky nature, d’autres estiment qu’ajouter quelques gouttes d’eau permet d’ouvrir le spectre aromatique du whisky et de réduire la sensation d’alcool en bouche. Le mieux est encore de tester les deux options en fonction de vos goûts personnels :

  • Si vous souhaitez ajouter de l’eau, optez pour une eau de source naturelle sans goût et sans gaz. Ajoutez-y progressivement quelques gouttes à l’aide d’une pipette ou d’une cuillère à café, pour doser précisément la quantité et ne pas diluer excessivement le whisky.
  • Pour une dégustation optimale, il est conseillé de tester différentes proportions d’eau et d’observer comment les arômes évoluent avec chaque ajout.

En somme, boire du whisky est un véritable art qui demande patience, attention et curiosité pour en savourer toutes les nuances et profiter pleinement de sa richesse gustative. Prenez le temps d’explorer ses différents aspects et n’hésitez pas à varier les plaisirs en découvrant des whiskies aux caractéristiques variées.

Vous aimerez aussi :  Notre sélection des meilleurs whiskies japonais
Expédition gratuite dans le monde entier
Retour facile sous 15 jours
Garantie internationale
Paiement 100% sécurisé